DoppleGanker’s Lair

La névrose avec un grand n…

Conte de fée…

Posted by doppleganker sur 2 novembre, 2008

C’est l’histoire d’un petit garçon au cœur pur.

Un être doux et sensible qui aime la vie et l’amour, art où ses talents étaient précoces.

Un être sauvage et volontaire qui avait soif de justice et d’amitié.

Il était beau et farouche provoqué autant d’admiration que de jalousie.

Avant la mutation il était béni et son destin semblait pavé d’étoiles.

Mais la faux cruelle du destin brisa le charme.

Une vile sorcière n’ayant pas trouvé grâce à ses yeux.

nourri dans son chagrin un traquenard pour lui ôter l’amour des dieux.

Convoquant une dryade de feu et de glace héraut d’Aphrodite.

Le sort est trop beau et la suite fut tragique.

Elle fut son premier grand amour et celle qui scellera son âme pendant des années.

Car l’amour était feint et la trahison qui entraina sa déchéance fut complète.

Frappé de plein fouet il perdu la raison…

instillant dans son âme la haine et le poison !

La colère et la rage empourpra son cœur de l’injustice de son sort.

Pervertit son charme de cruauté pour que la vengeance prenne corps.

L’amour fut dès lors pour des siècles son plus farouche adversaire.

Avec la pugnacité d’un donquichotte de la haine.

Mais l’amour et la terre sont de sévères bourreaux.

Qui condamne aveuglement à la décrépitude notre héros.

Mais il ne ploierai pas sous leur emprise.

déversant l’acide de ces chagrins pour garder prise.

Navigateur blasé sous les écumes amers.

Un jour quand son cœur était au sommet de sa noirceur il rencontra un ange de beauté froide parfaite et glacée qui ébranla sa volonté de vengeance.

Le sorcier du désir déchu s’est alors mu en gardien noir de l’ange de son amour impossible,sentinelle silencieuse et soupirante accordant la protection de son regard ténébreux.

Toutes ses années de haine et de colère avait déformé son âme…

Qu’à la belle il ne dévoila jamais sa flamme.

Et dans son désespoir il invoqua le démon et le kriss.

Pour faire taire ses pleurs et siphonné la langueur de son âme.

Son cœur devenu Homuncule.

Le vivant mort qui n’avance que pour prendre du recul.

Mais sans amour l’existence est vaine.

L’ombre recouvra bientôt sa chair.

Devenu Fantôme vain et blême.

Ne supportant plus la morsure du soleil

il se bannit de lui-même et fuit toujours.

Usant de métamorphose tel le vampire de l’amour.

Mais ses arts obscurs et sa voie ont palis.

et n’attirent désormais que condescendance et mépris.

Aujourd’hui il est taureau dans l’arène qui attend une nouvelle fois mort et résurrection…

De son sang il naitra un corbeau symbole de la peine ou une colombe symbole de la rédemption.

3 Réponses to “Conte de fée…”

  1. Dopple… c’est très beau ce que tu as écris… il n’y a pas grand chose à ajouter… sauf que tu m’as oublié dans ton conte… un petit elfe qui est là pour apaiser le coeur et distraire l’esprit…

    En tout cas c’est beau!

    Ta sis

  2. Arnaud said

    Putain mais merde, Dopple, ça déchire sa race!!!
    Mais fonces!

  3. Manoi said

    Je suis fan !!!
    Allé Doppeul !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :